Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | 10 560 km à pied, ça use, ça use...

Santé, Centre

10 560 km à pied, ça use, ça use...

Chaque jour, Hervé Mandon couvre à pied les 4 km séparant son domicile de l’Esat où il travaille. Ce qui, tout calcul fait, l’a conduit à parcourir plus de 10 000 km en 6 ans. Il envisage aujourd’hui de livrer ses impressions quotidiennes au travers d’un ouvrage.

Une des photo du livre

Leur Victoire

Hervé Mandon a une passion : la marche à pied. Chaque jour, il parcourt à pied la distance qui sépare son domicile, à Gien, de son lieu de travail, à l’Esat de Poilly-lez-Gien, soit 8 km aller-retour. Il a calculé qu’au cours d’une année, il effectuait un peu moins de 1 800 kilomètres, toutes foulées confondues. Et comme il travaille depuis 6 ans à l’Esat, sa passion l’a conduit à parcourir 10 560 km, soit le quart de la circonférence de la Terre ! Chaque matin, à son arrivée, il rend compte à son accompagnatrice et au responsable de l’Esat, de ses pensées, de ses rêveries mais aussi de ses observations du jour. De fil en aiguille, l’idée de réaliser un livre pour témoigner de ses contemplations a, elle aussi, fait son chemin.

Quels résultats ?

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, Hervé renouvelle l’aventure tous les matins. À 7 h 30 précises, il chausse ses baskets. « J’en ai usé 5 paires au total », note-t-il, non sans humeur. Quarante minutes plus tard, il arrive l’Esat où l’attendent ses collègues et le personnel d’encadrement, tous curieux de connaître ses impressions du jour. Cette passion s’est muée en besoin vital. Hervé explique se sentir beaucoup mieux depuis qu’il marche 8 km par jour. Tant que sa santé le lui permettra, il entend bien continuer à se déplacer ainsi. Valorisé par les témoignages de sympathie et de la reconnaissance qui lui sont adressés, il a le souci de partager son aventure quotidienne avec les autres. La marche à pied a pris une place majeure dans sa vie et dans sa relation aux autres. Elle a assurément changé le regard qu’il porte sur lui-même.

Et demain…

Le livre est en cours de création. Une première étape a été franchie le jour où un photographe professionnel, Romain Beaumont, a suivi Hervé dans son trajet quotidien. Sur la base de ce reportage photographique, le marcheur de Poilly a commencé à jeter ses idées sur le papier, chaque cliché renvoyant à une humeur particulière, un sentiment, déclinés dans un registre poétique. Hervé à mille choses à raconter : des impressions, des idées suggérées par la lumière matinale, les monuments croisés en cours de route… Il n’exclut pas l’hypothèse que d’autres collègues l’accompagnent au quotidien dans sa marche à pied. À l’écoute de ses compte-rendus détaillés, l’idée commence à en démanger quelques-uns. « Marché, c’est bon pour la santé, argumente Hervé. Mais c’est aussi une manière comme une autre de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique… »

Initiateurs du projet  : Hervé Mandon, ouvrier à l’Esat Les Iris et Steffy Lanne, monitrice-éducatrice ; Partenaires : Romain Beaumont, photographe ; Contact : Adapei du Loiret - 48, route de Gien - 45500 Poilly lez Gien – Tél. : 02 38 67 24 16. Envoyer un message

 

Unapei