A l’unisson

Une étonnante aventure théâtrale est née d’une rencontre entre des résidents d’une maison d’accueil dans l’incapacité de travailler et des enfants d’un centre social dans la commune de Crandelles. Primée Victoire du Cantal et de la région Auvergne, cette initiative bouscule bien des idées reçues...

D’une rencontre entre l’établissement de la Feuilleraie (qui accueille des résidents dans l’incapacité de travailler) et le centre social pour enfants de la Vallée de l’Authre est née une véritable envie d’apprendre à se connaître et de travailler ensemble. En collaboration avec une comédienne professionnelle, deux pièces ont tenu l’affiche sur la scène du Festival de Crandelles "L’art efface la différence". Avec un succès dans lequel l’estime est dépassée par l’enthousiasme : « Quelle joie, quelle fierté de les voir évoluer sur scène, chacun très concentré sur son rôle. Notre fils est très dispersé, il a du mal à se fixer. Il nous a étonnés et surpris », raconte un parent de résident.
Mais mener à terme un tel projet qui unit personnes handicapées, centre social, maison d’accueil et la commune de Crandelles exige bien sûr une implication de tous – tous ! - les acteurs, sans mauvais jeu de mots. Mais aussi une démarche d’information auprès des parents parfois réticents à confier leurs enfants. Tous ces efforts communs contribuent à la finalisation du projet qui a pu être réalisé malgré un financement réduit. L’objectif est même de l’élargir à d’autres communes du Cantal.

Des mots pour se connaître

Au-delà de l’accès à la culture, le projet de théâtre propose en effet un autre horizon que celui d’une structure d’accueil pour personnes handicapés. « La différence existe, pourtant elle peut s’oublier, résume une maman. Le dernier spectacle que j’ai vu avait de quoi surprendre mais on ne s’est pas ennuyé un seul instant. Il suffisait d’observer dans la salle et sur la scène les sourires et les yeux pleins de fierté. » Cette expérience des tréteaux marque autant les enfants que les résidents : elle ignore l’indifférence, elle gomme les réticences. Donner la réplique c’est jouer mais c’est aussi reconnaître l’autre. Le théâtre permet aux résidents de regarder et d’apprendre des enfants qui, eux aussi, les regardent et apprennent à leur tour. Au bout des spectacles le charme est dans la confiance installée et dans le rythme trouvé ensemble. Ensemble.
Voir le reportage diffusé par Couleur Cantal tv

Association organisatrice des Victoires départementales
Adapei du Cantal - 1, rue Laparra de Fieux- 15000 Aurillac
Téléphone : 04-71-48-44-97 - Télécopie : 04-71-48-85-33
adapeiasso@adapei15.com

 

Unapei