Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Des enfants et des adultes handicapés imaginent des outils afin de rendre accessibles les collections du musée de Quimper

Culture et Loisirs, Bretagne

Des enfants et des adultes handicapés imaginent des outils afin de rendre accessibles les collections du musée de Quimper

Le collectif de travailleurs d’Esat artistes amateurs Art’Hand’Co et deux classes Ulis se sont associés pour concevoir dix outils pédagogiques destinés à rendre accessibles les collections du musée des Beaux-arts de Quimper.

Leur Victoire

Depuis 2009, les Papillons Blancs du Finistère hébergent les activités du collectif Art’Hand’Co qui réunit, au sein d’ateliers artistiques, une douzaine de travailleurs d’Esat, âgés de 20 à 60 ans. Issus de plusieurs associations et établissements, ces passionnés s’adonnent à de nombreuses disciplines artistiques (dessin, peinture, collage, gravure, vidéo, photographie, céramique) et exposent régulièrement leurs œuvres.
Alors qu’elle s’apprête à travailler sur un programme d’accessibilité du musée des Beaux Arts de Quimper aux personnes handicapées, Fabienne Ruellan, médiatrice culturelle de l’institution, décide d’associer le collectif Art’Hand’Co à ses réflexions. Elle sollicite également des classes Ulis (Unités Localisées d’Inclusion) de Pont-l’Abbé et de Quimper et associe ainsi au projet 24 élèves âgés de 12 à 18 ans.
L’objectif de l’équipe ainsi constituée autour du musée est de créer dix outils pédagogiques qui permettront, à terme, de rendre les collections et le musée accessibles à tous.

Quels résultats ?

Démarrée début 2014, la première phase du travail d’Art’Hand’Co et des deux classes Ulis a consisté à découvrir les collections du musée lors de différentes visites proposées en cours d’année. Une récente exposition consacrée à Picasso leur a permis de développer une première approche commune dans le cadre d’ateliers. La deuxième phase, déclenchée à l’automne 2014 et qui se poursuivra jusqu’à l’été 2015, est consacrée à la création des outils pédagogiques proprement dit. À partir d’une sélection d’œuvres, les élèves et leurs enseignants vont réfléchir à la forme que pourraient prendre ces outils d’aide à la compréhension. Ils seront ensuite réalisés avec les adultes d’Art’Hand’Co au cours d’ateliers commun organisés au collège, au musée et à l’Esat. Tous les supports sont envisagés : photos, vidéos, descriptions sonores, maquettes…

Et demain…

Le groupe de travail a d’ores et déjà donné naissance à une mascotte, Téo, dont le personnage servira de fil conducteur à la visite du musée. Il sera au cœur d’une vidéo introductive, en cours de réalisation, répondant à des questions simples : qu’est-ce qu’un musée ? Comment l’appréhende-t-on ? Que peut-on y faire ? etc. Une fois achevée, cette vidéo sera mise en ligne sur le site internet du musée.
D’ici l’été 2015, les propositions de supports pédagogiques seront testées et validées par l’équipe du musée des Beaux-Arts. À terme, ces outils seront proposés aux groupes scolaires en visite au musée, soit environ 600 classes par an en moyenne.
Une fois le projet achevé, la collaboration ne s’arrêtera pas pour autant. Les artistes d’Art’Hand’Co ont d’ores et déjà prévu de suivre désormais de très près la programmation du musée et d’y organiser au moins trois visites chaque année.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Musée des Beaux-arts de Quimper
Partenaire : Collectif Art’ Hand’ Co, Esat Pays bigouden, classes Ulis de Pont-l’Abbé et de Quimper
Contact : Esat Pays bigouden, ZA de Kerlavar, 29720 Plonéour-Lanvern – Tél. : 02 98 87 66 85 - Courriel : paysbigouden@papillonsblancs29.fr

 

Unapei