Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Des résidents handicapés acteurs de la vie culturelle et artistique locale

Culture et Loisirs, Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Des résidents handicapés acteurs de la vie culturelle et artistique locale

En se rapprochant de l’Association pour le Développement Europe-Méditerranée (ADEM), l’Adapei Var-Méditerranée (territoire Var Est) a levé les barrières entre ses établissements et les réseaux culturels et artistiques de la région.

Leur Victoire

En dépit de la dynamique lancée par la loi du 11 février 2005 en matière d’accessibilité des pratiques artistiques et culturelles pour les personnes handicapées, les promesses formulées n’ont pas toujours débouché sur des résultats concrets. C’est du moins le constat qu’a établi l’Adapei Var-Méditerranée il y a quelques années. Convaincue de l’intérêt de l’action culturelle pour le public handicapé tant comme moyen de remobilisation et d’autonomisation que comme levier d’inclusion sociale, l’association en a fait un cheval de bataille et a décidé de permettre à l’ensemble des publics accueillis dans ses établissements de devenir partie prenante de la vie culturelle locale. La rencontre avec l’Association pour le Développement Europe-Méditerranée (ADEM) a permis de concrétiser cette ambition à travers de nombreux projets et rencontres avec des artistes professionnels.

Quels résultats ?

Grâce à l’Adem, convaincue elle aussi de l’importance de l’enjeu pour les personnes handicapées mentales, les établissements de l’Adapei Var-Méditerranée territoire Var Est ont vu s’ouvrir à eux tout un réseau de professionnels de l’art. Ces derniers se sont révélés intéressés par la découverte de l’univers du handicap mental et n’ont pas tardé à venir partager leurs œuvres et leur savoir-faire avec les résidents et les travailleurs d’Esat de l’Adapei. Tout a commencé en 2012 par les Journées « Culture et autisme » dans les établissements de Puget-sur-Argens (foyers de vie et d’hébergement, FAM, Esat, MAS) associant les artistes plasticiens Georges Ferrato, Dany, Maria Siri, mais aussi les élèves de l’école de musique de Fréjus. La même année, le Niçois Jean Mas a animé un atelier artistique avec des résidents et des élèves du collège La Peyroua du Muy. En 2013, de nouveaux projets ont été lancés, cette fois-ci avec la Fondation Venet et la Villa Arson, deux hauts lieux de l’art contemporain.
Parallèlement, le groupe « Le Bercail chante et danse », qui mobilise une soixantaine de résidents et travailleurs d’Esat, monte chaque année un spectacle qui, en 2014, a attiré plus de 400 spectateurs au théâtre Victor-Hugo de Puget-sur-Argens.

Et demain

Depuis trois ans, le partenariat avec l’ADEM a ainsi permis d’insuffler une véritable dynamique autour d’ateliers artistiques inscrits dans le temps, d’expositions sans cesse renouvelées et de manifestations événementielles favorisant tout à la fois l’inclusion de la centaine d’adultes handicapés concernés et l’ouverture des établissements sur leur environnement. Tous ces événements sont d’ailleurs bien identifiés et relayés par les médias locaux qui leur apportent un vrai rayonnement. Particulièrement valorisante et stimulante pour les usagers de l’Adapei, la démarche est aussi l’occasion de faire porter au grand public un autre regard sur le handicap mental.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Jean-Marc de Thillot, directeur de l’Adapei Var-Méditerranée, Territoire Var-Est
Partenaire : Association pour le Développement Europe-Méditerranée (ADEM)
Contact : l’Adapei Var-Méditerranée, Territoire Var-Est, 812, chemin de la Plaine, 83480 Puget-sur-Argens – Tél. : 04 94 83 48 30 – Courriel : jm.dethillot@adapei83.fr

 

Unapei