Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Inclusion des enfants en situation de handicap mental en centre de loisirs

Education, Poitou-Charentes

Inclusion des enfants en situation de handicap mental en centre de loisirs

À La Rochelle, l’IMP de Port-Neuf et la municipalité travaillent à l’ouverture des centres de loisirs aux enfants handicapés. Un dispositif spécifique a été mis en place afin de leur donner accès au milieu ordinaire dans les meilleures conditions.

Leur Victoire

Éducatrice spécialisée au sein du Sessad Adapei 17, Agnès Daguse a mené, ces dernières années, différents projets pour favoriser l’inclusion d’enfants en situation de handicap mental en centres de loisirs, en colonie ou dans des clubs sportifs de La Rochelle. Demandeuse d’actions de ce type, la municipalité a toujours apporté son soutien, mais ce partenariat est longtemps resté empirique. L’accès des enfants handicapés aux activités de loisirs en milieu ordinaire ne va pourtant pas de soi. La méconnaissance du handicap de la part des équipes d’accueil et les appréhensions des familles quant au regard porté sur leur enfant sont autant de barrières à lever. Face à ce constat, l’éducatrice et l’IMP de Port-Neuf ont entrepris de renforcer les liens avec la mairie de la Rochelle, les centres de loisirs et les familles pour créer de meilleures conditions d’accueil pour les enfants.

Quels résultats ?

Avec l’appui d’une élue, un dispositif d’accueil a été mis en place dans le cadre d’une convention, signée début 2011. Il prévoit une coordination de l’ensemble des acteurs autour d’un projet personnalisé d’inclusion proposé par l’IMP pour chaque enfant. Des rencontres sont organisées en amont entre les équipes d’accueil, la famille et l’établissement pour définir les besoins de l’enfant. Afin de faciliter les échanges et la bonne compréhension de chaque situation, l’IMP a créé de nouveaux documents de liaison (fiche d’identité, projet personnalisé…). Chaque enfant inscrit aux activités est systématiquement accompagné par un professionnel de l’IMP. Des évaluations régulières permettent d’améliorer les modalités d’accueil au fur et à mesure.

Et demain

Ce dispositif a permis jusqu’ici à trois enfants de l’IMP, âgés de 7 à 11 ans, d’intégrer un centre de loisirs de la ville, le mercredi matin. Cette expérience a constitué une véritable leçon de vie pour tous les enfants aussi bien que pour les encadrants et animateurs, dont beaucoup ne connaissaient pas le handicap mental.
Dans l’esprit de la convention, le partenariat devrait s’étendre à l’avenir à d’autres centres de loisirs et permettre aux jeunes de l’IMP de participer aux activités sur des durées plus longues, voire dans le cadre de camps de vacances. À terme, les initiateurs du projet espèrent même l’instauration d’un accueil sans accompagnement pendant les vacances scolaires afin d’offrir aux parents de nouvelles possibilités de garde et aux enfants d’autres occasions d’ouverture sur le monde.

Initiatrice du projet : Agnès Daguse, éducatrice spécialisée à l’IMP de Port-Neuf ; Partenaires : Mairie de La Rochelle, centres de loisirs de La Rochelle ; Contact : Institut Médico Pédagogique de Port-Neuf - Allée de Lattre-de-Tassigny, Port-Neuf, 17000 La Rochelle – Tél. : 05 46 43 32 97. Envoyer un message

 

Unapei