Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2010 | La main verte et un esprit ouvert

La main verte et un esprit ouvert

L’indépendance... apprendre à vivre dans le monde « ordinaire » parce que celui du handicap est étiqueté « extraordinaire ». L’histoire de Christophe, amateur de jardins et de ciel bleu, est exemplaire.

Il est arrivé à l’Afapei à peine âgé de 6 ans. Il a transité par l’IME, l’ESAT, le foyer pour adultes, avant de se lancer seul dans la vie. Il a été accompagné dans son intégration au travail et dans la société par diverses équipes éducatives. A l’IMPro, c’est un stage aux services espaces verts de la ville de Saint-Louis qui décide Christophe à choisir cette voie. Au CAT (ESAT aujourd’hui) sa vocation se confirme, et il demande très vite à ne travailler qu’en espaces verts.
Il est donc intégré et multiplie les stages pour compléter ses connaissances. C’est alors qu’il est « repéré » par son futur employeur qui voit en lui un jeune homme sérieux, compétent et qui « en veut ». Savoir se débrouiller reste la priorité de Christophe. Il est déterminé mais le soutien des équipes éducatives n’est pas de trop au début. Il s’accroche, donne sa confiance à ceux qui le poussent en avant, et réussit bien au-delà de ce qu’il pensait être capable de réaliser. « Quand j’étais à l’école, je ne pensais pas que tout cela arriverait. C’était dur, je devais m’occuper de mes parents malades, je ne savais pas ce que je ferais plus tard ».

« J’avais peur de déranger »

Maintenant, Christophe a un métier, il vit avec son amie, il est juste aidé pour remplir ses papiers et gérer son budget. Depuis quelques temps il s’est découvert une passion pour le monde de l’aviation. Son budget ne lui permet pas de voler, mais il fréquente régulièrement l’aéroport de Bâle-Mulhouse. Là il retrouve d’autres mordus qui comme lui collectionnent les photos de tous les engins de passage. C’est au foyer que Christophe a découvert le plaisir des sorties « extra-professionnelles ». Faire autre chose à coté du travail, il ne l’avait pas vraiment imaginé avant. Maintenant, il construit lui aussi des moments et des mondes agréables. « Au début, dit-il, je ne savais pas à qui je pouvais parler, j’avais peur de déranger. » Aujourd’hui c’est sans appréhension qu’il évolue au milieu des gens « ordinaires ».

Association organisatrice des Victoires départementales
Udapei du Haut-Rhin - 76, rue de Blotzeim - 68870 Bartenheim
Téléphone : 03-89-70-92-00 - Télécopie : 03-89-70-72-26
keller.jm@wanadoo.fr

 

Unapei