Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Le scénario d'une bonne intégration à l'école

Education, Centre

Le scénario d’une bonne intégration à l’école

Pas facile de faire naître le dialogue entre des élèves du milieu ordinaire et du milieu spécialisé. Trois enseignantes ont contribué à changer ce scénario grâce à un projet commun : le tournage d’un film dans le cadre d’une classe de découverte.

Les enfant tous ensemble

Leur Victoire

En septembre 2011, six élèves de l’IME André-Neulat à Montargis vivent leur deuxième rentrée scolaire à l’école élémentaire du Clos-Vinot à Amilly. En dépit de l’excellent accueil qui leur est réservé dans l’établissement, les enseignants constatent leurs difficultés à s’intégrer parmi les autres élèves dans la cours de récréation ou pendant le déjeuner à la cantine. De part et d’autre, on observe et on hésite à faire le premier pas. Émerge alors l’idée d’organiser un projet commun associant les élèves de l’IME, de la Clis (classe pour l’inclusion scolaire) de l’établissement et des élèves de CE2, soit une petite cinquantaine de participants au total. L’objectif affiché est de favoriser l’ouverture à l’autre, la rencontre et l’échange. Pour cela, tous vont partir pendant dix jours à Pénestin, dans le Morbihan, pour tourner une émission de télévision sur le thème des pirates dans le cadre d’une classe d’éducation à l’image.

Quels résultats ?

De septembre 2011 à mars 2012, une à deux heures hebdomadaires sont consacrées à la préparation du séjour. Tandis que les enseignants recherchent les financements nécessaires, toute l’école participe à la récolte de fonds par la vente d’objets et de calendriers réalisés en classe. Dans le même temps, des activités communes sont organisées autour d’un atelier chorégraphique et de projections de films à l’IME. Il importe que des liens se créent car une fois à Pénestin, tout le monde sera mélangé dans les dortoirs, à la cantine aussi bien que pendant les activités.
Le printemps arrive. Cap sur le Morbihan où les enfants découvrent la mer et enregistrent « La télé des pirates » sous la houlette d’animateurs-réalisateurs. Anecdotes et photos sont diffusées au quotidien sur un blog qu’ils animent eux-mêmes. S’y révèlent des moments de vie et d’échanges très forts entre tous. L’objectif est atteint.

Et demain…

Au retour, les familles assistent à la projection du film et se voient offrir le DVD. C’est l’opportunité de rencontrer les parents des nouveaux copains de la classe découverte autour d’un verre de l’amitié. Des affinités se renforcent, d’autres s’installent. Les jeunes de l’IME témoignent également de leur expérience auprès de leurs camarades restés à Montargis. L’action est relayée par les médias locaux. Il n’est plus permis de douter de l’intérêt collectif de l’aventure. C’est la raison pour laquelle l’IME et l’école entendent renforcer la cohésion ainsi créée à travers d’autres actions pédagogiques « inclusives ». Ils envisagent également la programmation d’une autre classe de découverte dans les trois prochaines années.

Porteuse du projet : Adeline Dunod, professeure des écoles à l’IME André-Neulat ; Partenaires : Conseil général, associations d’éducation à l’image et laïque, mairies ; Contact : Adapei du Loiret - 30, rue Duchesne Rabier, 45200 Montargis – Tél. : 02 38 85 49 14. Envoyer un message.

 

Unapei