Acteur de la cité, Champagne-Ardenne

Les Mains qui dansent

Ce n’était au départ qu’un atelier de percussions pour assurer l’animation, les jours de fêtes, au Foyer de vie Jacques-Paul-Bru d’Epernay. Dix ans plus tard, le groupe Les Mains qui dansent s’est taillé une vraie réputation artistique sur la scène locale.

Leur Victoire

Des résidents du Foyer de vie Jacques-Paul-Bru avaient longtemps réclamé de pouvoir participer à une activité musicale, notamment pour créer de l’animation pendant les fêtes et les anniversaires. Pour l’équipe éducative, l’idée était assez séduisante. Oui mais, de quel instrument jouer ? Et qui solliciter pour assurer les cours ? Le hasard a voulu que Claire, une animatrice du foyer, rencontre Didier, musicien et animateur auprès d’un groupe de jeunes enfants dans un quartier d’Epernay. Il a tout de suite accepté de tenter l’aventure. En août 2003, il a apporté ses djembés au foyer. Les percussions ont cela d’accessible pour les apprentis musiciens qu’elles ne réclament aucune connaissance théorique en solfège ; il n’y a qu’à suivre le tempo. L’engouement a été total et immédiat.

Quels résultats ?

Un lieu de répétitions a été trouvé dans les locaux de l’établissement. On s’y réunit deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, mais les séances sont parfois plus rapprochées à l’approche des spectacles… Car, depuis quelques années, les sollicitations affluent vers le groupe de 18 membres très actifs, baptisé Les Mains qui dansent. Maisons de retraite, écoles et même compagnies de théâtre font régulièrement appel aux talents des percussionnistes du foyer. Avec le temps, ils ont fait l’acquisition de leurs propres instruments grâce à de généreux mécènes et à la compensation financière demandée pour l’accompagnement musical de certains spectacles.

Et demain…

Au fil des années, Les Mains qui dansent ont acquis une petite notoriété à Epernay et dans ses environs. Des auditions publiques sont aujourd’hui envisagées au Grand Théâtre de la ville. Et puisque les spectacles deviennent plus fréquents, le groupe réfléchit à un éventuel cachet pour rémunérer ses prestations et à une inscription dans un annuaire artistique. Grâce à cette expérience musicale, le groupe est devenu très solidaire. Chacun de ses membres a acquis une belle confiance en soi. En 2013, le groupe fêtera son dixième anniversaire.

Porteuse du projet  : Martine Cattani, représentante du groupe Les Mains qui dansent ; Partenaires : intervenant musicien, mécènes privés ; Contact  : Foyer de vie Jacques-Paul-Bru - 10, rue des Forges, 51200 Epernay – Tél. : 03 26 55 97 70 – Envoyer un message

 

Unapei