Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Les Touch’ Gourmandes, l’expression plurielle de l’utilité économique et sociale

Travail, Pays de la Loire

Les Touch’ Gourmandes, l’expression plurielle de l’utilité économique et sociale

Suite à un déménagement, l’Adapei 53 a transformé une cantine interne en restaurant grand public, créant ainsi 7 emplois pour des travailleurs d’Esat en même temps qu’un lieu d’activité d’utilité sociale pour les usagers de deux centres d’accueil de jour.

Leur Victoire

C’est un restaurant pas tout à fait comme les autres, situé dans la zone industrielle des Touches, à Laval. Tous les midis, on peut y déjeuner pour une dizaine d’euros dans un cadre lumineux et coloré bien dans l’esprit du temps. Inauguré en septembre 2010, le restaurant les Touch’ Gourmandes a d’abord été réservé aux usagers de l’Adapei 53 et à leur famille, le temps de rôder l’équipe. Deux mois plus tard, il s’ouvrait à la clientèle extérieure venue des entreprises voisines. Sous la houlette de David, le chef de cuisine, sept travailleurs de l’Esat de l’Adapei 53 s’activent en cuisine et en salle. Mais ce n’est pas tout car l’équipe est secondée par des usagers du C2A, le Centre d’accueil de jour et d’activités voisin qui assurent la décoration du lieu, la décoration florale, l’entretien du linge, le tri sélectif…

Quels résultats ?

Auparavant, la salle de restaurant était la cantine des 75 travailleurs de l’Esat et des 25 personnes du C2A. Mais l’Esat a déménagé et la salle est devenue trop grande pour le seul C2A. L’Adapei 53 a donc eu l’idée d’en faire un vrai restaurant, mais aussi un lieu d’activité d’utilité sociale pour les adultes des centres d’accueil de jour de Laval et Château-Gontier (soit 50 personnes au total).
Le montage du projet a été rendu possible grâce à un partenariat avec la Sogeres, société de restauration collective spécialisée dans les établissements de santé et scolaires. L’entreprise a accompagné l’association dans la création du restaurant et mis à disposition du lieu David, le chef gérant salarié, épaulé par un moniteur d’atelier.

Et demain…

L’opération est une réussite sur tous les plans. D’un côté, les usagers du C2A de la Touche ont pu conserver leur cantine et y trouver un « support » d’activités en lien avec l’extérieur ; de l’autre, les travailleurs de l’Esat peuvent désormais y acquérir une expérience professionnelle en vue d’un futur passage en milieu ordinaire. En plus de l’équipe en place, le restaurant accueille régulièrement des stagiaires de l’Esat et de la Section d’initiation et de première formation préprofessionnelle (SIPFP). Enfin, Les Touch’ Gourmandes offrent à l’association une véritable « vitrine » commerciale.
Au plan financier, un petit délai est nécessaire pour parvenir à l’équilibre, mais la création en janvier 2012 d’une cuisine centrale interne à l’Adapei 53 pour limiter les coûts du restaurant, devrait y contribuer. L’association souhaite aussi exploiter une salle de réunion assez vaste à l’étage du C2A pour offrir aux entreprises la possibilité d’y tenir des séminaires avec un service petit-déjeuner.

Porteuse du projet : Maryse Montambault, directrice secteur C2A . Partenaire : entreprise Sogeres ; Contact : Adapei 53 - 24, bd Albert-Einstein, 53000 Laval – Tél. : 02 43 67 95 46 – Envoyer un message

 

Unapei