Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Les jeunes d’un atelier bois conçoivent et fabriquent des jeux proposés à la location

Culture et Loisirs, Centre

Les jeunes d’un atelier bois conçoivent et fabriquent des jeux proposés à la location

Dans le cadre de leur apprentissage du travail du bois, les jeunes de la Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle (SIPFP) d’Orléans proposent à la location des jeux de leur fabrication.

Le Groupe de l’atelier bois
Animation d’un jeu dans une maison de retraite
Fabrication d’un jeu à l’atelier

Leur Victoire

Il y a une dizaine d’années, la Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle (SIPFP) d’Orléans se dote d’un atelier bois. Sa vocation est de proposer un apprentissage du travail du bois à un petit groupe de jeunes de l’établissement, âgés de 16 à 21 ans, encadrés par un éducateur technique spécialisé. Sous l’impulsion de ce dernier et histoire de rendre le travail un peu plus ludique, les jeunes menuisiers ont l’idée, un jour, de fabriquer un premier jeu en bois. Cette réalisation attire l’attention d’une école voisine qui souhaite le louer pour sa fête de fin d’année. De fil en aiguille, la petite équipe de l’atelier bois imagine de créer d’autres jeux et de les proposer à la location pour diverses manifestations, fêtes de villages, festivals etc. L’objectif n’est évidemment pas « commercial ». Il s’agit d’une part d’ajouter une dimension de prestation à l’apprentissage du travail du bois, d’autre part d’ouvrir l’atelier sur l’extérieur.

Quels résultats ?

Marie, Morgane, Quentin, Ibrahim, Anthony et Hasan tiennent aujourd’hui les rênes de l’atelier. Ils proposent à la location un catalogue d’une dizaine de jeux, tous entièrement fabriqués au SIPFP : jeu de quilles, billard hollandais, carambole (ou billard indien), foot de table… La diffusion de ce catalogue et le bouche-à-oreille n’ont pas tardé à stimuler la demande. C’est ainsi que l’équipe a été invitée a venir présenter ses réalisations aux 400 participants du congrès de la FNAME, une fédération nationale d’enseignants spécialisés. Elle a également assuré une animation dans une maison de retraite voisine et engagé un partenariat avec une classe de CP-CM1, qui a, notamment, conduit à la création d’un nouveau jeu, le Ski Panique. Car l’atelier bois continue évidemment inventer et à fabriquer de nouveaux jeux : la Formule 1, le Passe Gruyère, le Fakir Ball, le Mölkky…

Et demain…

Le bénéfice pour les jeunes est évident. Au-delà des savoir-faire techniques acquis à l’atelier, ils apprennent à gérer toute la partie logistique des locations : réservations, planning, livraisons, facturation... Sans compter la présentation systématique de leurs jeux aux différents « locataires », qui les conduit à prendre la parole en public. Chaque location est l’occasion de nouvelles rencontres et, parfois, de nouveaux projets : ouverture de l’atelier aux visiteurs, participation à une chorale avec la classe partenaire, partenariat avec la maison de retraite voisine autour d’ateliers espaces verts et cuisine… Pour rien au monde l’atelier bois renoncerait aujourd’hui à cette activité si valorisante et si enrichissante à tous les égards. Et pourquoi pas imaginer de décliner le principe à d’autres ateliers techniques ?

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Xavier Gouffault-Pinet, éducateur technique spécialisé de la Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle d’Orléans
Partenaires : écoles, maison de retraite, Association des maîtres E du Loiret…
Contact : Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle, 63, rue du Petit-Pont 45000 Orléans – Tél. : 02 38 84 28 84 – Courriel : jeuxenbois@adapei45.asso.fr

 

Unapei