Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2010 | Même plus peur : à l’école comme tout le monde !

Même plus peur : à l’école comme tout le monde !

Aller à l’école comme tous les autres enfants, malgré le handicap et des soins… ce n’est pas un vœu pieu. En tous cas, pas pour l’Adapei de la Réunion qui a mis en place un dispositif permettant aux enfants de l’Institut médico-pédagogique du Tampon, d’intégrer une école ordinaire.

L’objectif était de permettre à une classe de10 enfants déficients intellectuels de l’IMP d’être scolarisés en milieu ordinaire, sans rupture de leur prise en charge habituelle : des soins et des services répondant à leurs besoins spécifiques. L’initiative répond également à la demande des parents désireux de voir leurs enfants handicapés évoluer dans un cadre plus socialisant.
Autre intérêt : développer une meilleure connaissance du handicap, en aidant les élèves et le personnel à le comprendre en permettant aux élèves handicapées et non handicapés de vivre ensemble.

Les enfants de l’IMP vont à l’école

Ils sont accueillis tous les matins par un membre de l’équipe, se mettent en rang comme tous les élèves et se regroupent dans la classe pour un temps d’accueil avec l’enseignant et un personnel de l’IMP. Les enfants sont répartis dans des groupes en fonction de leur projet : apprentissage scolaire, activités éducatives ou prise en charge thérapeutique. Les activités sportives, artistiques et d’éveil, sont menées en classe entière.
Pendant les récréations, les enfants participent aux jeux avec les autres élèves, accompagnés selon les besoins par les professionnels : pour les aider à entrer en relation, à s’amuser avec les autres, pour les sécuriser. Le repas est un moment d’apprentissage de l’autonomie, il est réalisé par le personnel éducatif en collaboration avec le personnel communal.

Rien d’insurmontable

L’école (élèves et personnels) n’était pas préparée à accueillir tant d’enfants présentant des pathologies, des handicaps aussi importants. Le groupe (enfants comme adultes) a été confronté à des réactions de méfiance, d’intolérance et de rejet. Pour faciliter cette scolarisation, l’enseignant et l’équipe éducative ont organisé des visites dans chaque classe pour faire connaître à tous les élèves et le personnel de l’école les caractéristiques des enfants de l’IMP et leurs besoins spécifiques. Chaque enfant de la CLIS a eu, dès la rentrée, un parrain et une marraine, volontaires issus de classe de CM2.
Et c’est un succès, comme en témoigne les parents d’élèves : "Nicolas se sent bien, il est plus stable, plus épanoui.", "Depuis qu’Océane est dans cette classe, ça lui a permis de se lâcher un peu.", "Marine a fait beaucoup de progrès même si elle a encore des craintes."

Les enfants se sont inscrits dans des ateliers pour partager leurs passions et leurs loisirs : ils aiment aller à l’atelier théâtre, faire des perles comme et avec les autres. Ils ont amené de la tolérance en changeant les regards, en parlant en termes de ressemblance plutôt que de différence. Après une année scolaire, les élèves de l’école reconnaissent les capacités des enfants porteurs de handicap. Tous les enseignants et le personnel communal sont étonnés de leurs progrès.Aujourd’hui sur 10 enfants, 9 continuent l’aventure et 3 nouveaux sont venus les rejoindre !

Association organisatrice des Victoires départementales
Adapei de la Réunion - 162, rue Mickaêl Gorbatchev - 97430 Le Tampon
Téléphone : 0262-27-22-65 - Télécopie : 0262-57-06-52
courrier@adapei974.fr

 

Unapei