Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Mieux communiquer pour mieux soigner

Santé, Ile de France

Mieux communiquer pour mieux soigner

Depuis 2009, la Mission Handicap-DPM de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris propose deux fois par an une journée de sensibilisation sur les handicaps aux futurs professionnels de santé en formation à l’AP-HP.

Leur Victoire

La question du handicap en milieu hospitalier est, depuis de nombreuses années, au centre des échanges entre l’AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris) et les associations représentatives des personnes handicapées, parmi lesquelles l’Unapei. D’un côté, les patients réclament des conditions d’accueil et un accès aux soins adaptés, de l’autre, les soignants se déclarent démunis, faute de connaître les spécificités du handicap, et en particulier du handicap mental.
Parmi différentes actions engagées, la Mission Handicap de l’AP-HP a instauré, depuis 2009, une journée de sensibilisation intitulée « Mieux communiquer pour mieux soigner », destinée aux futurs professionnels de santé : sages femmes, masseurs kinésithérapeutes, assistants du service social, manipulateurs d’électroradiologie, puéricultrices... Organisée deux fois par an, en lien avec les écoles de l’AP-HP, elle vise à apporter un éclairage sur les spécificités des personnes handicapées mentales, sensorielles, psychiques et avec autisme.

Quels résultats ?

Le programme de cette journée s’articule autour d’interventions d’associations, de professionnels de la santé, d’experts dans la prise en charge du handicap, mais aussi de familles et de patients handicapés.
Comportements, réactions, mode de communication, difficultés spatio-temporelles... Les spécificités inhérentes à chaque type de handicap sont décryptées et mises en concordance avec des clés de connaissance et les réflexes mobilisables face au patient.
Pour la Mission Handicap, cette journée, qui se déroule à l’auditorium de l’Hôpital Georges-Pompidou, n’a pas pour ambition d’atteindre l’exhaustivité, mais bien de susciter l’intérêt des étudiants et de leur donner envie d’approfondir leur apprentissage auprès des associations spécialisées ou des intervenants eux-mêmes. Basée sur le volontariat, elle est l’occasion d’une prise de recul.

Et demain…

En 4 ans, plus de 2 000 étudiants ont ainsi participé à ce rendez-vous, très apprécié pour la richesse des intervenants mais aussi pour la variété des témoignages et l’utilité des mises en situation. Bon nombre d’entre eux ont éprouvé l’envie d’aller plus loin en consacrant, par exemple, leur mémoire de fin d’année au sujet du handicap. Certains jeunes diplômés sont même passés d’auditeurs à intervenants.
La Mission Handicap souhaite aujourd’hui élargir cette journée aux parcours de formation continue à l’usage des personnels de l’AP-HP, soignants mais aussi administratifs ou chargés d’accueil. Une approche plus approfondie, répartie sur 2 jours, est à l’étude.

Porteuse du projet : Nadège Renaux, responsable Mission Handicap DPM AP-HP ; Partenaires : associations représentatives des personnes handicapées ; Contact  : Les Papillons Blancs de Paris - 85, rue Lafayette, 75009 Paris – Tél. : 01 42 80 43 41 – Envoyer un message

 

Unapei