Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Solida’zik, un festival créé par des personnes handicapées

culture et Loisirs, Franche-Comté

Solida’zik, un festival créé par des personnes handicapées

Fort d’une première expérience en matière d’animation, un petit groupe d’usagers de l’Adapei du Doubs a créé son propre festival musical en 2011. La vocation de Solida’zik, rendez-vous grand public, est de collecter des fonds pour une bonne cause.

Leur Victoire

Le handicap mental n’interdit pas de s’engager dans la vie associative, de donner son temps aux autres et de porter des projets ambitieux. C’est ce qui a poussé, il y a quelques années, un petit groupe d’une quinzaine d’usagers de l’Adapei du Doubs à se réunir pour créer un club d’animation. La vocation initiale de ce club : organiser des soirées musicales dans des foyers, des maisons de retraite... Avec le temps, l’expérience acquise conduit le groupe à envisager un objectif plus ambitieux. Et pourquoi pas sortir des murs des établissements médico-sociaux ? Pourquoi pas s’adresser à tous les publics ? Pourquoi pas un festival de musique ? En 2010, l’idée prend forme. Le principe : proposer au public de Besançon, le temps d’une journée, une programmation d’artistes et de groupes, handicapés ou non, avec pour objectif de collecter des fonds au profit d’un organisme caritatif. Le festival Solidar’zik est né. Trois éditions se succèdent entre 2011, 2012 et 2014.

Quels résultats ?

De l’idée à la réalisation, les personnes handicapées sont au cœur de l’organisation du festival : choix des artistes, promotion, installation de la salle, gestion des entrées, restauration, buvette, présentation des artistes... Elles s’appuient sur la présence bienveillante de bénévoles et de professionnels issus notamment du Service Loisirs Culture, Vacances (SLCV) de l’Adapei du Doubs et d’enseignes bisontines spécialisées dans le matériel musical. Tous les artistes interviennent bénévolement.
Les deux premières éditions de Solidar’zik ont été organisées au profit des Restos du Cœur. Celle de 2014 a permis de soutenir l’association Zébulons qui œuvre pour l’enfance en difficulté en soutenant d’une part un orphelinat de Douala au Cameroun et en accompagnant d’autre part des adolescents de Besançon dans le développement de projets.

Et demain…

Chaque édition du festival demande près de 6 mois de préparation. Elle mobilise une vingtaine de personnes handicapées de tous âges et autant de bénévoles issus des différents partenariats. Bon an mal an, Solidar’zik s’appuie sur un public de 250 à 300 personnes.
Au-delà de l’Adapei, le festival bénéficie du soutien de l’organisme de loisirs et de vacances UFCV et de la ville de Besançon.
Après trois éditions, les organisateurs souhaitent faire évoluer le projet afin de continuer à montrer au plus grand nombre qu’ils peuvent organiser de grandes choses et être utiles aux autres. Ce n’est du reste pas un hasard si la plupart d’entre eux s’est, depuis la création de Solidar’zik, retrouvée dans la création de la délégation Nous Aussi de Besançon.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Olivier Épiard, délégué local Nous Aussi
Partenaires : UFCV Franche-Comté, Ville de Besançon, magasins Crossroad et Reboul
Contact : Adapei du Doubs SLCV, 81, rue de Dole, 25000 Besançon – Tél. : 09 31 20 37 12 – Courriel : romaric.vieille@adapeidudoubs.fr

 

Unapei