Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Textures mixées, repas plaisir…

Santé, Languedoc-Roussillon

Textures mixées, repas plaisir…

Pour restaurer la notion de plaisir à l’heure du repas, le Foyer Villaret-Guiraudet offre à sa trentaine de résidents, tous dépendants pour s’alimenter, un déjeuner « mixé » digne d’un chef étoilé.

Leur Victoire

Si manger constitue, pour la plupart des individus, un acte vital, synonyme de bon goût, de plaisir et d’énergie, il peut, au contraire, se transformer en moment d’angoisse terrible pour d’autres. C’est le cas pour les 30 adultes handicapés mentaux sévères et polyhandicapés, accueillis au Foyer Villaret-Guiraudet. Sans l’aide partielle ou totale d’un accompagnant, ils ne s’alimenteraient tout simplement pas. Tous leurs repas sont donc mixés ; une technique privilégiée pour faciliter l’ingestion, au détriment cependant des sensations visuelles, olfactives... et au final, de l’appétit.
L’équipe du foyer a eu alors l’idée de réveiller les papilles de ses résidents en leur concoctant un véritable déjeuner de fête, entièrement en texture mixée. Au foyer, ce repas, partagé avec toute l’équipe de l’établissement le 13 octobre 2011, encore dans toutes les mémoires.

Quels résultats ?

Très concerné par la problématique alimentaire, le foyer a réfléchi pendant deux ans aux moyens d’améliorer la qualité gustative et visuelle des menus. Pour cela, l’équipe de direction s’est rapprochée de la cuisine centrale Sodexo qui fournit les repas. Des cuisines jusqu’aux équipes d’encadrement en passant par le service médical, tout le monde s’est formé et a échangé sur la question. On s’est interrogé les goûts, la consistance, les rythmes et les besoins des résidents, les troubles de la déglutition, la symbolique des repas, les normes en vigueur...
Puis a été conçu un déjeuner complet, tout en texture mixée. Plus de 900 verrines ont été proposées à la dégustation et à l’approbation des principaux intéressés. De l’entrée (foie gras sur lit de pain d’épices et sa compote d’oignons ou flan de courgettes et sa chantilly de brebis) au dessert (de la tarte tropézienne), on s’est efforcé de prouver que créer du bon et du beau, en version mixée, n’a rien d’impossible. Du côté des résidents, on a mesuré la satisfaction aux sourires et à l’appétit manifesté.

Et demain…

L’action se poursuit désormais au quotidien, dans la présentation des repas, la décoration des tables, le choix de la vaisselle, des ingrédients entrant dans la composition des mets. Aucune fête au Foyer n’a lieu sans son apéritif mixé ! À travers tous ces exemples, l’équipe démontre qu’avec un peu d’imagination, de créativité, on peut rendre accessible les plaisirs de la gastronomie aux personnes dépendantes.
L’initiative a été présentée au groupe Polyhandicap France Languedoc pour qu’il la diffuse auprès d’autres structures qui pourraient, elles aussi, avoir envie de bousculer les habitudes à l’heure des repas. Enfin, le Foyer Villaret-Guiraudet s’est mis en quête de nouveaux partenaires (école hôtelière, centre de formation des apprentis...) pour relever d’autres défis culinaires à venir.

Initiatrice du projet : Aline Ragon, directrice du Foyer Villaret-Guiraudet ;
Partenaires : cuisine centrale, bénévoles ; Contact : Foyer d’accueil médicalisé Villaret-Guiraudet - 385, route d’Alès, 30100 Alès – Tél. : 04 66 54 29 00 – Envoyer un message

 

Unapei