Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Tous sur les bancs de l’école !

Education, Provence Alpes Côte d’Azur

Tous sur les bancs de l’école !

La Section d’Education et d’Enseignement Spécialisé (SEES) « Les Tamaris » de l’association Chrysalide-Marseille a mis en place un dispositif de transition pour scolariser progressivement des enfants handicapés exclus du système scolaire.

Leur Victoire

Si la loi du 11 février 2005 entend favoriser l’accès des enfants handicapés aux apprentissages scolaires, notamment en milieu ordinaire, les moyens alloués par l’Éducation nationale ne le permettent pas toujours. À Marseille, la Section d’Education et d’Enseignement Spécialisé (SEES) « Les Tamaris » de l’association Chrysalide ne dispose ainsi que d’un seul enseignant détaché tandis que le nombre de places en Clis (Classe pour l’inclusion scolaire) demeure très limité. De nombreux enfants et adolescents présentant des troubles associés du comportement et une autonomie limitée risquent ainsi d’être exclus, d’autant plus qu’ils ne bénéficient pas de notification de la MDPH pour une inclusion à temps partiel.
Convaincue des potentialités de ces enfants, qui ont souvent été confrontés à l’échec scolaire, la SEES a mis en place, depuis 2007, un dispositif permettant leur inclusion progressive au sein du milieu ordinaire dans le cadre d’un partenariat avec la Clis La Rouvière.

Quels résultats ?

Chaque matin, les enfants des Tamaris, âgés de 8 à 12 ans, sont ainsi accueillis au sein de la CLIS. Ils sont accompagnés d’une éducatrice spécialisée détachée pour l’occasion, qui intervient en soutien de l’enseignante en charge de la classe. Ils profitent ainsi, au même titre que les autres enfants bénéficiant d’une notification MDPH, des actions pédagogiques mises en œuvre. Au fil des années, cette collaboration qui portait au départ sur 6 enfants, a progressivement évolué avec l’appui de l’inspecteur ASH du secteur. Depuis le lancement du projet, 15 enfants ont pu bénéficier du dispositif à raison de 4 demi-journées par semaine durant les périodes scolaires. L’initiative leur a ouvert les portes de l’enseignement en milieu ordinaire et de la vie quotidienne à l’école. Le Conseil général des Bouche-du-Rhône soutient le projet en prenant en charge une partie du transport des enfants.

Et demain

Tout l’intérêt du projet est d’offrir à ces élèves un cadre rassurant pour réintégrer progressivement le circuit scolaire, d’abord au sein de la CLIS puis au sein d’autres classes de l’école pour des activités spécifiques. Le temps de scolarisation est adapté à leurs besoins. La complémentarité entre l’éducatrice des Tamaris et l’enseignante spécialisée profite à tous. À la suite de cette expérience, l’action a permis à plusieurs enfants de poursuivre une scolarité au collège, en Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) à mi-temps, en articulation et complément avec un autre établissement médico-éducatif, la Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle (SIPFP) « Les Amandiers ». Le partenariat avec la Clis La Rouvière dure depuis 5 ans, mais il reste soumis à la volonté des acteurs de l’Éducation nationale et des moyens déployés sur l’ensemble du territoire de Marseille Sud.

Porteur du projet : Pascal Gignoux, directeur de l’IME Les Tamaris ;
Partenaires : Éducation Nationale (inspection ASH), école La Rouvière ;
Contact : La Chrysalide Marseille - 26, rue Elzéard-Rougier, 13004 Marseille – Tél. : 04 91 10 76 15 – Envoyer un message

 

Unapei