Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | Un dispositif de dépistage et de diagnostic précoce de nouveaux-nés vulnérables

Santé, Haute-Normandie

Un dispositif de dépistage et de diagnostic précoce de nouveaux-nés vulnérables

Le CAMSP de Pont-Audemer a mis en place avec le Centre périnatal de l’hôpital voisin un dispositif visant à entrer en contact et à accompagner plus précocement les mamans et futures mamans qui présentent - ou dont l’enfant présente - un handicap.

Leur Victoire

Dans un rapport d’activité réalisé deux ans après son ouverture en 2005, le Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) de Pont-Audemer a établi que la moyenne d’âge des enfants qu’il accueillait était de trois ans et demi. Afin de mieux remplir sa mission d’accompagnement des enfants de 0 à 6 ans, il a décidé d’intervenir plus précocement auprès des enfants et de leurs parents en se rapprochant du centre périnatal de l’hôpital de Pont-Audemer. Dans le cadre de ce partenariat, l’équipe hospitalière, en particulier les sages-femmes et le gynécologue-obstétricien, adresse au CAMSP les nouveaux-nés vulnérables, susceptibles de développer un handicap de manière à faciliter le dépistage et à mettre en place le suivi nécessaire. Les consultations se destinent également aux futures mamans handicapées.

Quels résultats ?

Ce dispositif a nécessité un travail préalable entre les deux équipes afin de définir les objectifs et les modalités d’action commune. Une convention de collaboration a rapidement était signée. Elle prévoit notamment la participation d’un médecin et d’une des psychologues du CAMSP aux réunions d’équipe du centre périnatal de Pont-Audemer et de la maternité de Bernay pour détecter au plus tôt les patients susceptibles d’être accompagnés. La psychologue assure également une permanence hebdomadaire à l’hôpital.
De mars 2010 à juin 2012, cette initiative a permis de réaliser 70 consultations au total, au profit notamment de femmes ayant accouché prématurément ou de jeunes femmes suivies en externat médico-professionnel (EMPRO) pour déficience intellectuelle, déficit sensoriel ou troubles neurologiques.

Et demain…

Par extension, l’initiative du CAMSP peut aussi permettre d’accueillir en consultation préventive des femmes présentant des troubles psychiques ou ayant perdu in utero un enfant en raison de malformation, ou ayant déjà eu un enfant handicapé. Elle illustre les possibilités de coopération existant entre le secteur médico-social et le secteur sanitaire. La concertation des acteurs et le facteur temps constituent des données clés pour l’insertion et le développement des jeunes enfants dans leur milieu familial et social.
Le dispositif a vocation à s’inscrire dans la durée. Le CAMSP projette par ailleurs de nouer des liens avec le service néonatalogie du Centre hospitalier de Lisieux et la maternité de Criquebeuf dans le Calvados.

Porteur du projet  : Nicolas Grody, directeur du CAMSP /Sessad de Pont-Audemer ; Partenaires : Réseau périnatalité de Haute-Normandie ;
Contact : Les Papillons Blancs de Pont-Audemer, 27500 Pont-Audemer – Tél. : 02 32 20 22 51 – Envoyer un message

 

Unapei