Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Un roman adapté aux goûts et aux attentes des ados handicapés

Information et communication, Ile-de-France

Un roman adapté aux goûts et aux attentes des ados handicapés

Avec les « Aventures de Manon et Lucas », les jeunes adolescents souffrant de troubles cognitifs ont enfin un livre adapté à leur niveau de lecture mais surtout à leurs goûts d’adolescents. Désormais, ils peuvent, comme tous les copains de leur âge, lire avec plaisir.

Leur Victoire

Mère d’un adolescent déficient intellectuel, Véronique Cantrel ne trouvait pas, dans la littérature jeunesse, de livre adapté à la fois à son niveau de lecture (CP/CE1) et à ses goûts d’adolescent. Après en avoir discuté avec d’autres parents confrontés à la même situation, elle décide de concevoir un livre en facile à lire et à comprendre (FALC) afin de rendre accessible le plaisir de la lecture aux ados présentant un handicap mental.
Faute de parvenir à convaincre un éditeur de l’accompagner dans l’aventure, le petit groupe de parents crée finalement l’association Faleac qui autoéditera l’ouvrage. La jeune association est soutenue dans son projet par l’APEI Rueil-Nanterre, qui est à l’origine de nombreux projets culturels et sportifs à destination les jeunes, et par le Lions Club de Rueil-Malmaison. C’est ainsi que paraît, en mars 2014, Vol de bonbons à la colonie, premier tome des Aventures de Manon et Lucas.

Quels résultats ?

Avant de se mettre au travail, la petite équipe de parents prend le soin de sonder une quinzaine de jeunes adolescents présentant une déficience cognitive sur leurs attentes et leurs goûts. Sur cette base, deux auteures, Emmanuelle Kohl et Véronique Cantrel, s’attèlent au travail de rédaction. La première écrit la version « classique » de l’histoire de Manon et Lucas, qui se déroulera sur les pages de gauche du livre. La seconde transcrit le texte en FALC en s’appuyant sur les règles édictées par l’Unapei. Cette version accessible sera présentée sur les pages de droite. Ce double niveau de lecture doit permettre au jeune de dépasser le FALC et d’accéder à davantage de détails ou de se faire accompagner dans sa lecture. Pour faciliter cette dernière, la dessinatrice Aurélia Rivage agrémente le texte d’illustrations dans le style Manga. Une fois achevé, l’ouvrage est testé par les jeunes et par Claire Grisard, référente accessibilité de l’Unapei. Il est ensuite imprimé à 1 500 exemplaires imprimés et commercialisés principalement via le site internet www.faleac.fr.

Et demain…

Malgré l’absence d’éditeur et de diffuseur, quelque 400 exemplaires du livre ont été vendus dans les six mois suivant sa parution. L’ouvrage a été nominé au prix Handilivres de la Mutuelle Intégrance et présenté, notamment, au Salon du Livre de Paris en mars 2014 sur le stand du Lions Club. Avec près 133 000 jeunes souffrant de troubles cognitifs scolarisés, selon les chiffres de l’Unapei, il existe indéniablement un lectorat pour ce type de publication. Sans compter les autres publics : jeunes sourds ne parlant que la langue des signes et dont le vocabulaire et la conjugaison sont, de ce fait, limités, enfants de primaire en grande difficulté de lecture, jeunes d’origine étrangère qui apprennent le français…
Convaincues de la pertinence de la formule et de l’existence d’un vrai marché, les auteures travaillent d’ores et déjà à de nouvelles aventures de Manon et Lucas, mais l’engagement d’un éditeur est désormais nécessaire pour que la collection devienne pérenne.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Véronique Cantrel, présidente de l’association FALEAC
Partenaires : Apei Rueil-Nanterre, Lions Club de Rueil-Malmaison
Contact : Apei Rueil-Nanterre, 16 bis, rue Gallieni 92500 Rueil-Malmaison – Tél. : 01 47 08 40 84 – courriel : apei@cat-atelierduchateau.com

 

Unapei