Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Une école de musique ordinaire, ouverte à toutes les singularités

Culture et Loisirs, Limousin

Une école de musique ordinaire, ouverte à toutes les singularités

A priori, rien ne prédispose l’école de musique Guéret Variétés à accueillir des élèves handicapés. Bien qu’ils ne soient pas formés à l’enseignement spécialisé, ses professeurs n’hésitent pourtant pas à s’adapter à tous les handicaps pour partager leur passion.

Leur Victoire

Âgé de 33 ans, Yannick Auclair est ouvrier à l’Esat de Guéret, mais à ses heures perdues, ce jeune homme trisomique se passionne pour la batterie. Chaque semaine, il va suivre des cours au sein de l’association Guéret Variétés, une école de musique qui compte plus de 250 adhérents, âgés de 4 à 65 ans, et emploie 7 professeurs de musique.
Appuyé par le Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) de l’Adapei de la Creuse, Yannick a souhaité présenter son école de musique aux Victoires de l’Accessibilité parce que c’est une école de musique on ne peut plus ordinaire. Rien, dans ses murs, n’est spécifiquement destiné au public handicapé. Les élèves sont « ordinaires », les profs de batterie, guitare, basse, piano, saxophone et chant, « ordinaires » eux aussi, en ceci qu’ils n’ont aucune formation pour enseigner la musique à des personnes handicapées.
C’est précisément cela qui fait de Guéret Variétés un modèle d’inclusion : pas d’affichage, pas de discrimination positive, pas de méthode alternative. Juste la passion de la musique et une volonté de la partager avec tous ceux qui veulent la découvrir, quelle que soit leurs capacités.

Quels résultats ?

Son positionnement, l’école de musique l’a inscrit dans ses statuts dès sa création, en 1991 : « Dans le domaine artistique et culturel des musiques actuelles, l’association Guéret Variétés Gérard-Saux* a pour objet l’enseignement de la pratique musicale à tous ses membres sans distinction sociale ou de capacité technique. » Partant de ce principe fondamental, l’école voit arriver chaque année, parmi ses nouveaux élèves, des personnes handicapées désireuses d’apprendre un instrument. L’accueil est le même pour tout le monde. Après un premier essai, le cours est adapté, si nécessaire, au besoin de l’élève et donné individuellement plutôt qu’en binôme, comme le pratique habituellement l’association. Le prix d’inscription est évidemment adapté pour ne pas pénaliser l’élève handicapé. Bien qu’ils ne soient pas formés pour accueillir des personnes handicapées, les professeurs innovent, inventent et voient dans ces cours particuliers un challenge personnel.

Et demain…

Depuis plus de vingt ans, sans affichage particulier, Guéret Variétés montre qu’une personne handicapée peut apprendre la musique en milieu ordinaire dès l’instant où l’enseignant accepte d’être à l’écoute de ses besoins. Yannick en est la preuve vivante, comme d’autres élèves de l’école présentant d’autres handicaps : Tom, 14 ans, malentendant, qui s’est initié à la basse l’an passé, ou Arthur, 9 ans, malentendant lui aussi, qui a fait le choix de la batterie. D’une année sur l’autre, l’école compte en moyenne deux élèves handicapés parmi ses effectifs. Comme les autres, l’un de leurs objectifs est de se produire sur scène lors de la fête de l’école au mois de juin.

  • Aujourd’hui disparu, Gérard Saux est le fondateur de l’école.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Yannick Auclair, ouvrier d’Esat et batteur amateur
Partenaire : association Guéret Variétés Gérard-Saux
Contact : Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) de l’Adapei de la Creuse, 2bis, rue de Rochefort, 23000 Guéret – Tél. : 06 70 15 04 51 – Courriel :savs-adapei-bleuez@orange.fr

 

Unapei