Accueil | Tout savoir sur le concours 2014/2015 | Une retraite solidaire au sein de la communauté Emmaüs

Commerces et services de proximité, Franche-Comté

Une retraite solidaire au sein de la communauté Emmaüs

À l’heure de la retraite, Danielle, ouvrière à l’Esat de Vesoul, peine à trouver une solution adaptée à sa situation. Bénévole au sein de la communauté fondée par l’Abbé Pierre, elle décide de devenir la première femme « compagne » d’Emmaüs à Vesoul.

Leur Victoire

Après 30 ans de travail au sein de l’Esat de Vesoul, Danielle Grandgirard doit songer à prendre sa retraite. Comme de nombreuses personnes handicapées vieillissantes, il lui faut se mettre à la recherche d’une structure adaptée, sachant que les établissements susceptibles d’accueillir des personnes handicapées autonomes sont rares et que les listes d’attente sont souvent assez longues. Avec l’appui de Stéphanie Cousin, monitrice éducatrice au foyer des Grillons de Vesoul, où elle réside, Danielle visite plusieurs établissements de la région mais aucun ne semble adapté à sa situation : le décalage avec les autres résidents est trop grand en termes d’âge et d’autonomie. D’autant plus que Danielle rêve d’une retraite active et solidaire. La solution lui est apportée par Emmaüs Vesoul qui accepte de l’accueillir.

Quels résultats ?

« Ne pas subir, toujours agir », telle est la devise de la communauté fondée par l’Abbé Pierre. Celle-ci s’applique tout autant à Danielle, qui, bien décidée à ne pas rester inactive, choisit de consacrer trois après-midis par semaine à la communauté. Elle intervient ainsi bénévolement chez Emmaüs au cours de plusieurs mois durant lesquels elle est en recherche d’une solution pour sa retraite. C’est elle-même qui suggère finalement de devenir la première femme « compagne » d’Emmaüs. Une période d’essai d’un mois lui permet de bien mesurer le changement de vie que représente l’intégration au sein de la communauté.

Et demain ?

Devant l’enthousiasme de Danielle et son bien-être à la fois physique et psychique, sa monitrice éducatrice, sa curatrice et la responsable d’Emmaüs Vesoul décident de valider son projet. Entre les premières prises de contact et l’installation définitive de Danielle dans les locaux d’Emmaüs, il se sera écoulé dix mois. En faisant le choix d’intégrer Emmaüs, Danielle se donne la possibilité de rester active, de continuer à développer une vie sociale et de préserver une certaine autonomie. « Je suis contente d’être utile et d’avoir trouvé de nouveaux amis », déclare-t-elle dans le numéro de La Feuille de l’Esat de Vesoul relatant son départ.

Initiateur(s) ou porteur(s) du projet : Danielle Grandgirard, personne handicapées à la retraite
Partenaire : Communauté Emmaüs de Vesoul
Contact : Foyer Les Grillons, 12, rue Jules-Alexis-Muenier 70000 Vesoul – Tél. : 03 84 75 79 25 - Courriel : montmarin@adapei70.org

 

Unapei