Accueil | Les Victoires de l'accessibilité | Le concours 2012/2013 | « Zéro défaut » : une inclusion réussie

Travail, Lorraine

« Zéro défaut » : une inclusion réussie

Menacé de disparition suite à une évolution technologique, le partenariat entre l’usine Essilor de Ligny-en-Barrois et l’Esat de Vassincourt s’en est finalement trouvé renforcé grâce à la création d’un atelier hors-les murs sur le site même de l’entreprise.

Leur Victoire

Depuis plus de 20 ans, l’usine Essilor de Ligny-en-Barrois, qui produit des verres et du matériel pour les opticiens, sous-traitait à l’Esat de Vassincourt de la connectique pour la fabrication de machines professionnelles. En dépit d’un partenariat bien établi, cette collaboration menaçait de s’arrêter en raison de l’évolution des machines fabriquées. Les nouveaux modèles envisagés intégraient en effet des composants électroniques beaucoup trop fragiles pour être transportés dans les locaux de l’Esat, situé à 35 km de l’usine. Plutôt de que voir disparaître un savoir-faire acquis pendant deux décennies par les travailleurs de l’Esat – dont l’équilibre économique se voyait du même coup mis en péril -, les deux partenaires ont finalement trouvé la solution : puisque les produits ne pourraient plus être transportés à l’Esat, c’est l’Esat qui se déplacerait chez Essilor…

Quels résultats ?

Fin 2011, 12 travailleurs de Vassincourt ont donc intégré un atelier hors les murs sur le site de Ligny-en-Barrois. Ce « transfert » a été le résultat d’une longue préparation, portée en commun par la mission handicap d’Essilor et l’encadrement de l’Esat.
Une fois obtenu l’accord indispensable du comité de direction de l’entreprise, des études techniques ont été réalisées pour l’aménagement du nouvel atelier. Une démarche de sensibilisation au handicap a été menée en direction des salariés de l’usine. Dans le même temps, les douze candidats à la délocalisation ont bénéficié de formations d’accompagnement afin de pouvoir prendre les transports en toute autonomie et intégrer de nouvelles règles de sécurité. Avant de faire le grand saut, ils ont été reçus à l’usine pour se familiariser avec les lieux.

Et demain ?

Plus d’un an après leur arrivée à Ligny-en-Barrois, les 12 travailleurs se sont pleinement intégrés chez Essilor, où la qualité de leur travail est unanimement reconnue. « Zéro défaut », a conclu le service qualité de l’usine qui évalue régulièrement leur production. Tous ont su développer de nouvelles compétences pour s’adapter aux nouvelles gammes fabriquées et assurer la polyvalence entre les différents postes. Par leur professionnalisme, ils ont levé tous les préjugés qui subsistaient parmi le personnel du site et sont aujourd’hui considérés comme des collègues à part entière.
En 2013, Essilor confiera deux nouvelles missions à l’Esat. Huit travailleurs seront chargés de réaliser des tests sur les nouvelles machines fabriquées afin d’en évaluer la fiabilité ; deux autres travailleurs se verront par ailleurs confier le pesage de pièces détachées dans le magasin central pour mieux les identifier dans le stock. Tous intégreront le site Essilor, où ils travailleront dans le même atelier que les salariés de l’entreprise.

Initiateur du projet : Didier Rambeaux, directeur d’Esat Industriel ; Partenaire : Usine Essilor « La Compasserie » ; Contact : Adapei de la Meuse – Route de Neuville, 55800 Vassincourt – Tél. : 03 29 78 53 53. Envoyer un message.

 

Unapei